Florence Thomassin – Marraine du Festival

 

De danseuse nue à l’Alcazar au cinéma en passant par la sculpture, Florence Thomassin est une artiste accomplie.

Née le 24 juin 1966 à Paris, elle décroche son premier rôle en 1989, dans « Le Crime d’Antoine », de Marc Rivière. Puis l’année d’après, elle joue aux côtés d’acteurs reconnus tels que Max Von Sydow et Ben Kingsley dans la production internationale « Cellini, l’or et le sang ». Ensuite, elle donne la réplique à Elsa Zylberstein et Romane Bohringer dans « Mina Tennenbaum ».

En 1995, elle joue dans « Ainsi soient-elles » puis incarne la maman de Vanessa Paradis dans « Élisa de Jean Becker » et tourne « Beaumarchais », « l’Insolent », aux côtés de Édouard Molinaro et Fabrice Luchini.

Par la suite, Florence Thomassin est nommée aux Césars dans la catégorie meilleur espoir féminin pour son second rôle dans « Une affaire de goût », de Bernard Rapp.

Florence possède également une voix particulière qui lui permet de devenir la narratrice dans « Un long dimanche de fiançailles » de Jean-Pierre Jeunet.

Parmi ses dernières activités, citons sa présence au casting de la série « Rock Tiger Lily » (France 2) où elle tourne avec Lio, « Le Plaisir (et ses petits tracas) » de Nicolas Boukhrief, puis « Doberman » de Jan Kounen, mais aussi « Le Cœur des hommes », « Ne le dis à personne », « 12 ans d’âge », etc.

Comédienne capable de tout jouer, elle s’illustre aussi aux côtés d’Isabelle Huppert dans « Tramway » de Krzysztof Warlikowski.

Florence nous apportera son prix, le Prix « Flove », à la fois représentation du coquelicot, de l’amour, du temps qui passe et de la brièveté des choses…