Jury Documentaires

 

LAURA VAN MAAREN (Présidente)
CV de Laura

TANIA GABARSKI 

crédit Valérie Naguant

Tania Garbarski a grandi en jouant. A 11 ans, alors qu’elle n’avait pas l’âge requis, ses premiers cours de théâtre lui ont ouvert les portes de l’académie d’Uccle. Elle a fait ses premiers pas sur scène à l’âge de 14 ans et n’a jamais arrêté depuis.

Diplômée de l’Insas en 1994 avec distinction, elle a très vite enchainé avec le travail caméra dans son premier téléfilm : « La veuve de l’architecte » où elle partage l’affiche avec Michèle Morgan.

Depuis elle alterne Cinéma, théâtre et télévision avec le même plaisir et la même fougue.

Vous l’avez bien entendu admirée dans les films de son père, Sam Garbarski « le Tango des Rashevski »  (prix d’interprétation du public et du jury au festival Jean Carmet),  « Quartier lointain » (nomination aux Magritte du Cinéma), « Vijay and I » mais aussi en tant qu’épouse de Jean Hughes Anglade dans « la face cachée de Bernard Campan », dans « Deux au Carré » de Philippe Dajoux, dans « la Chance de ma vie » de Nicolas Cuche, dans « Jc comme jesus Christ » de jonathan Zaccai et bien d’autres…

Elle a également joué un rôle-titre dans notre cinéma flamand sous la direction de l’excellent Vincent Bal dans « Man Van Staal ». Dernièrement, vous avez pu la voir en tête d’affiche du film « Faut pas lui dire » de Solange Cicurel et vous la retrouverez très prochainement au cinéma dans « Auf wiedersehen Deutschland » de Sam Garbarski (qui sortira sur grands écrans en janvier) et « Ma reum » de Frederic Quiring.

Au théâtre après un immense succès avec « Promenade de santé » de Nicolas Bedos aux côtés de son époux le comédien Charlie Dupont, ils enchainent les succès avec « Tuyauterie » de Philippe Blasband qui se joue sans discontinue depuis 2014 en Belgique, France et Suisse. Vous la retrouverez également en décembre dans le magnifique texte de Rachid Benzine « Lettres à Nour » au KVS ainsi que cet été au Festival d’Avignon dans « Maris et Femmes » de Woody Allen.

Coté télévision, vous la retrouverez prochainement dans les séries « les Bracelets rouges » pour TF1, Unité 42 pour la RTBF et elle s’apprête à tourner la nouvelle série M6 « Papa ou Maman »

Et comme si cela ne suffisait pas, Tania Garbarski s’est également essayée à la réalisation d’un magnifique court métrage intitulé : « Madame papa ».
AUDREY MEMBRIVE 
Licencié en Sciences Psychologiques, elle travaille depuis plus de 10 ans dans le domaine de la Souffrance au Travail et de la Gestion du Stress. Audrey Membrive est membre de l’ASBL Reseau Burn Out ainsi que de l’Institut Européen d’Intervention et de Recherche sur le Burn Out. Cela lui a permis d’accompagner les personnes et les organisations dans leur cheminement vers un mieux-être, vers l’émergence de leurs ressources.

Le 7ème art a toujours été l’expression d’un miroir sociétal qui l’intéresse et l’interpelle.
FABRICE BOUTIQUE
Signes particuliers : acteur inclassable et polymorphe aux origines en 3 B ; Belge, Berbère, Breton, il voit le jour au Zaïre à Lubumbashi. Fils unique gémeau ascendant balance.

« Il ne faut surtout pas que je doute et que je boive sinon on est 8 à l’intérieur ». Polyglotte (5 langues), il grandit à Bruxelles où il suit des cours à l’école de commerce Solvay,

En parallèle, il suit des cours à l’Ecole des maîtres et suit le prix supérieur du Conservatoire de Liège et l IAD.

A Paris, pour le cinéma, aux côtés de Luc Besson et Patrice Leconte, Danny Boon et Yvan Attal.

Dans « Aun » et « Carlo », les deux premiers films de Mickael Roskam(Bullhead), il travaille également avec Guy Goossens, Jan verheyen, Adil el Larbi(image) et Bilal Fallah.

A la télévision il joue dans Pj, protection rapprochée, le destin des stenfort et on le connait pour son rôle de Mickey, le barman gay de melting pot café.

Au théâtre, on l’a vu entre autres sous la direction de Eimuntas Necrosius(La mouette), Olivier Py, Frédéric Dussenne, Boris Rabey, Jacques Lassalle…

En 2013 Il se tourne vers les Usa où il rencontre le coach de Di Caprio, Larry Moss, devenu son mentor depuis.

The Expatriate de Philipp Stölzl avec Aaron Echart(Batman), Not an exit, Frenchy,..

Il aimerait beaucoup re-tourner en Belgique où, ironie du sort, il n’a pu travailler qu’avec des réalisateurs flamands…

Il danse et écrit aussi pour la danse contemporaine. Chanteur on a pu le voir dans Cats, Mayflower… .

Voyageur et vipassana boy, il embrasse la vie au gré de ses rencontres.

www.imdb.me/fabriceboutique

www.vimeo.com/fabriceboutique